Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Comment topographier les courbes de niveau de son terrain ?

L'article vous plaît ?
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages

 

Topographier son terrain : une necessité.

En permaculture, la phase d’observation qui précède l’aménagement de son terrain est très importante. La détermination des courbes de niveau fait partie des nombreuses étapes de la phase de préparation. Cela va nous permettre d’obtenir des informations essentielles sur la circulation de l’eau de pluie ou de l’arrosage.

Les courbes de niveau servent à définir le relief d’un terrain sur une carte en 2D. Chaque courbe est une ligne imaginaire qui relie entre eux des points qui sont à une même altitude. La situation géographique des courbes va permettre de repérer les pentes ainsi que les zones de concentration ou de dispersion de l’eau, etc.

En fonction de l’éloignement des courbes, on peut connaître l’intensité de la pente. Au plus les courbes sont éloignées au plus la pente est douce et vice-versa.

Courbes de niveau - exemple

Courbes de niveau – exemple

Une fois connues et tracées, les courbes de niveau serviront à choisir l’implantation des zones de culture (potager), des zones de passage (chemin) ou bien encore, de la zone d’habitat. Elles permettront de définir la pertinence de la réalisation d’ouvrages tels que :

  • des baissières ou des mares pour concentrer l’eau ;
  • des drains pour diriger l’eau là ou le besoin se fait sentir ;
  • des gabions pour maîtriser la circulation des sédiments emportés par l’eau ;
  • et bien d’autres…

Comment connaître la topographie environnante ?

Dans un premier temps, je vous propose d’observer les alentours et de comprendre dans quel contexte topographique se situe votre terrain :

  • Commencez par observer les environs : Etes-vous près d’une colline ? Dans une vallée ? Dans une pente ? Ou bien dans un lieu assez plat ? Par où arrive les eaux de pluie sur mon terrain ? Vers où vont-elle circuler en quittant mon terrain ? Etc. Posez-vous des questions sur les reliefs qui vous entourent et déduisez – de manière générale – les sens de circulation des eaux de pluie.
  • Si vous voulez faire une première ébauche assez satisfaisante et sans trop d’effort, je vous conseille d’utiliser Google Earth et le logiciel gratuit Sketchup pour obtenir les courbes de niveau de votre terrain et des environs. J’ai moi-même utilisé cette méthode et je vous explique comment faire dans la vidéo ci-dessous. Pour une première approche, j’ai été plutôt satisfait.

 

  • Aidez-vous du cadastre ou du Géoportail (www.geoportail.gouv.fr) pour avoir des informations supplémentaires comme l’altitude, les points hauts et les points bas de votre terrain, etc.
  • Si vous avez décidé de ne pas utiliser le logiciel gratuit Sketchup : dessinez, à l’échelle, un plan de votre terrain avec toutes les informations que vous avez recueilli.

Voici, à titre d’exemple, une photo aérienne de mon terrain avec la superposition des courbes de niveau indiquées par Google Earth et avec l’aide du logiciel Sketchup :

Courbes de niveau Google Earth - SketchUp

Courbes de niveau obtenues avec Google Earth et Sketchup

Maintenant que vous avez observé et compris les sens de circulation des eaux de pluie de manière globale, il est temps de repérer chez vous les courbes de niveau à l’aide de différents instruments de mesure. Comme vous pouvez l’imaginer, chaque instrument a ses avantages et inconvénients.

Les différents outils de relevé topographique :

  • Le niveau laser : précis et rapide à mettre en oeuvre mais onéreux (compter plusieurs centaines d’euros). Il est idéal pour les grandes surfaces à mesurer.
  • Le niveau GPS : les GPS de nos smartphones se révèlent imprécis ! Dommage ! Cependant il existe des boîtiers GPS précis mais onéreux. Ils sont utilisés par les professionnels pour le nivellement des champs de culture de plusieurs hectares.
  • Le niveau à eau électronique : comme ses petits camarades, il est efficace mais onéreux. Cependant, il est déconseillé pour les longues distances car le tuyau d’eau a ses limites !
  • Le niveau égyptien ou A-frame : très économique et facile à fabriquer soi-même, mais destiné à des petites distances de quelques dizaines de mètres car l’outil se révèle imprécis au delà.
  • Le niveau à eau traditionnel : très économique et précis mais nécessite beaucoup de finesse et de patience pour l’utiliser !
  • L’appel à un géomètre est aussi une solution si vous avez le porte-monnaie qui va avec !

Ma méthode de relevé topographique : le niveau à bulle et la règle de maçon.

Règle de 2 mètres et niveau à bulle

Prise de mesure

Le niveau à bulle associé avec une longue règle de maçon (pour mon cas j’ai pris une barre) d’au moins 2 mètres de long va vous permettre de réaliser des relevés de niveau. Cependant, si vous disposez d’un grand terrain, il vous faudra de la patience !

Pour mon cas, la méthode que je vais vous détailler avec le niveau à bulle est très longue à mettre en oeuvre. En effet, je dispose d’une règle de 2 mètres de long pour mesurer un terrain de 5500 m². Mais le critère “temps” n’étant pas pour moi le plus important en comparaison des critères “coût” et “précision”, ça se révèle donc être la solution adéquate pour mon cas !

Je vais donc procéder à des relevés tous les 2 mètres ce qui représente tout de même des milliers de points de mesures à réaliser, soit une bonne centaine d’heures de travail. Quand je vous dis que ça n’est pas vraiment recommandé pour les grandes surfaces, ça n’est pas pour rire !

Avant de commencer : assurez-vous de toujours prendre le premier point de référence au point culminant du terrain ! Cela va faciliter vos relevés ! Donc partez toujours du haut vers le bas, pensez-y !

J’ai donc commencé par chercher une référence. En l’occurrence : un de mes murs de clôture situé côté sud. J’ai tracé une ligne à niveau sur le mur et repéré un premier point de référence sur la ligne. J’ai alors mesuré la distance le séparant du sol pour une distance de 16 cm. J’ai ensuite repéré un autre point sur ma ligne à 2 mètres du point de référence pour y mesurer un éloignement à 27 cm du sol. Etc.

Ce qui me donne le tracé du profil ci-dessous :

Relevé topographique mur sud

Relevé topographique : mur sud

Une fois le profil du mur établi, je vais procéder à d’autres mesures à 2 mètres de distance du mur avec ma règle. Une fois que le niveau est trouvé, je relève la hauteur séparant la règle du sol. Etc.

Prise de mesure topographique de son terrain

Prise de mesure

Une fois les relevés effectués, je les modélise dans le logiciel gratuit Sketchup. Je vous explique comment faire dans la vidéo ci-dessous.

 

Il reste donc à continuer le travail, point par point, jusqu’à obtenir le relevé topographique complet de votre sol. Si vous ne pouvez pas ou si vous ne souhaitez pas utiliser le logiciel Sketchup, vous pouvez toujours faire vos relevés sur une feuille de papier ! Il vous suffira de relier les points situés au même niveau pour obtenir vos courbes !

Conclusion :

La méthode que je vous propose consiste à faire, dans un premier temps, la topographie environnante avec les images satellites de Google Earth pour comprendre globalement ce qui se passe autour de chez soi.

Puis, viennent les relevés topographiques de son propre espace. Plusieurs façons de faire s’offrent à vous selon vos besoins et vos moyens. L’utilisation de logiciels tel que SketchUp est très apprécié et facile à mettre en oeuvre. Faire ses relevés topographiques se révèle donc être à la portée de tous !

Si vous aussi vous avez un retour d’expérience en terme de topographie, n’hésitez pas à me laisser vos témoignages dans les commentaires ! Merci !

Recherches utilisées pour trouver cet article :courbe de niveau,courbes de niveau,courbe de niveau terrain,principe du courbe de niveau,générer les courbes de niveau grace a google earth,relève topographique méthode,prendre les niveaux terain simplement,les coubes qui von les barre toues video,courbe de niveau topographique,mesurer point le plus bas dun terrain
L'article vous plaît ?
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Ackbaree Rumjaun dit :

    bonjour vous avez utilisé quelle version de sketch Up?

  2. Jacquet dit :

    Bonjour,
    Es ce possible de modéliser un sol sur sketchup, comme sur votre vidéo, mais sans partir d’un mur ? Car j’ai fait des mesures topographiques mais en utilisant la méthode de nivellement par rayonnement. J’ai donc des angles, des longueurs et des côtes.

    En vous remerciant.

  3. Mahdi dit :

    Salut salut,

    Je n’ai pas compris une chose : l’accumulation de l’eau de pluie de ruissellement, elle se fait dans quel sens sur la courbe de niveau, à quel niveau ? Si on veut créer un bassin naturel simplement avec l’écoulement de eaux. merci

    Permaculturellement vôtre,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *