Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Comment reconnaître facilement les plantes de son jardin ?

L'article vous plaît ?
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

 

J’ai eu quelques difficultés à identifier les plantes sauvages que j’ai trouvé dans mon jardin encore “vierge”. Je peux vous assurer que je pars vraiment de zéro ! J’étais à peine capable de reconnaître quelques herbacées comme les orties ou les pissenlits !

Comme la grande majorité des plantes sont communes, voici une méthode simple que j’ai utilisé et qui a bien fonctionné.

 

Méthode simple et rapide : les forums d’entraide en permaculture et autres sites de reconnaissance par l’image

  • Prenez trois photos de votre plante : une vue d’ensemble, une vue détaillée de la fleur et une vue détaillée des feuilles.
  • Vous pouvez toucher la plante avec précaution pour noter sa texture (certaines peuvent piquer) mais ne la goûtez surtout pas car certaines sont toxiques.

Il est possible que votre plante ne produise pas encore ses fleurs. Donc soit vous arrivez à l’identifier uniquement à partir des feuilles et des tiges, soit vous patientez encore un peu !

Exemple de prise de vue avec la Fausse mauve (erodium malacoides)

Les forums et groupes d’entraide :

En considérant que dans la plupart des cas, vous ayez affaire à une plante commune, je vous conseillerais de commencer par poster vos photos dans les groupes facebook d’entraide dédiés à la reconnaissance des plantes tels que :

  • Permaculture.
  • Permaculture, solution définitive aux pesticides et à la faim.
  • Quelle est cette plante ?

Il existe aussi des forums sur internet qui pourront vous aider (Google est votre ami).

En se basant sur l’avis des internautes, vous pouvez alors valider leurs propositions grâce aux images en tapant le nom de la plante dans votre barre de recherche sur internet. Il y a de grandes chances que vous trouviez votre plante.

Les sites d’identification par l’image :

Une autre astuce consiste à ouvrir une page “google images” puis de glisser-déposer votre image dans la barre de recherche. Le moteur de recherche va assimiler la photo avec sa base de données et vous proposer des images ressemblantes. Ainsi, vous pourriez trouver le nom de votre plante !

On peut faire la même chose avec un site plus sérieux comme Pl@ntNet (http://identify.plantnet-project.org). Glissez-déposer votre photo et laissez vous guider.

Dans le cas où vous avez des difficultés à trouver l’espèce, il faudra alors utiliser des clés de détermination avec une méthode plus détaillée.

 

Méthode avancée : les clés de détermination et les ouvrages / logiciels spécialisés

A partir des trois photos de votre plante vous allez décrire avec précision :

  • la forme des feuilles et leur disposition ;
  • l’aspect de la tige ;
  • la forme des fleurs, leur couleur et leur disposition ;
  • l’aspect des fruits.

Si vous n’avez pas le vocabulaire nécessaire pour décrire votre plante, voici quelques indications dont vous pouvez vous inspirer :

Une fleur peut avoir :

  • des pétales libres, soudées, symétriques, bilatérales, en capitule, en étendard ou en cloche ;
  • et des dispositions différentes telles que : en cyme, en épi, en grappe, en panicule, en corymbe, en ombelle ou en capitule.

En ce qui concerne la feuille, elle peut être :

  • simple, composée, pennée, bipennée, paripennée, imparipennée, trifoliolée, palmée ;
  • de forme : ronde, ovale, lancéolée, spatulée, en triangle, cordée, réniforme, en losange, en aiguille ou falciforme ;
  • avec une bordure : lisse, dentée, crénelée, lobée ou ciliée.

Sur la tige les feuilles peuvent aussi se présenter de manière : alternée, hélicoïde, opposée, décussée, verticille, pétiolée, sessile, décurrente, engainante ou perfoliée.

La section des tiges peut être : ronde, carrée, concave, connexe, trigone, aplatie et leur texture : lisse, poilue, verruqueuse, épineuse, annelée.

Exemple : Séneçon commun – Senecio vulgaris.

  • Tige : inférieure à 25 cm, avec des poils. Section cylindrique cannelée, striée ou anguleuse.
  • Feuilles d’environ 5 cm, pennées alternées et spatulées. Réparties le long de la tige ou des rameaux, portant des poils. Limbe découpé sinué.
  • Fleurs jaunes d’environ 1 cm, en capitules, avec des pétales triangulaires soudées en tube. Corolle à cinq pétales et cinq étamines.
  • Fruits : akène beige à brun.

Une fois votre plante bien détaillée, vous pouvez vous aider de plusieurs types de supports tels que :

  • les livres appelés “flore”.
  • les flores électroniques sur internet : gratuites ou payantes.
  • les logiciels d’aide à l’identification (applications mobiles, logiciels sur ordinateur) : plus onéreux et dédiés aux très grands passionnés.

Conclusion :

Ces exercices d’identification vont vous permettre d’améliorer votre sens de l’observation. Vous allez prendre du plaisir à identifier les espèces nouvelles et vous pourrez faire partager vos connaissances à vos proches à l’occasion de balades !

Lorsque vous croiserez une nouvelle espèce, vous ne résisterez pas à la prendre en photo pour trouver son nom une fois arrivé à la maison !

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :reconnaitre plantes
L'article vous plaît ?
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *